2 commentaires

  1. Bonjour, tout d’abord, félicitations pour votre bande dessinée, si réussie du point de vue graphique et narratif. Intéressante et drôle, bravo ! Dans cette page, vous laissez entendre que la mauvaise humeur de vos enfants dérive de la vôtre. C’est souvent le cas, c’est vrai, mais les enfants n’ont-ils pas aussi leurs humeurs, indépendamment des nôtres ? N’ont-ils pas eux aussi des « jours sans » ? Dire que ce sont des éponges à émotions, sous-entendu, de nos émotions, n’est-ce-pas négliger les leurs ? Ou part-on du principe qu’un enfant est d’entrée de jeu joyeux ? Ce sont des questions auxquelles je n’ai pas la réponse !

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Clara,
    C’est très juste ce que vous dites.Je ne traite que des mes émotions mais les enfants aussi ont leurs jours « sans », que ça soit par fatigue ou juste humeur. Mais pour le coup, si moi je suis de bonne humeur, j’arrive plutôt bien à porter leur mauvaise humeur et a trouver de la patience pour accueillir leurs émotions et passer une relativement bonne journée (et potentiellement les mettre de bonne humeur à leur tour). Du coup j’ai le sentiment que c’est mon humeur à moi qui va tout de même le plus influer sur l’ambiance de la maison (ou en tout cas sur ma vision de la journée). C’est pour cela que j’en parle plus. Mais les leurs sont tout de même très importantes et à ne pas négliger.

    J'aime

Répondre à Clara Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s